top of page

L’exposition

La deuxième édition de la biennale d’art contemporain Légendes botaniques réunie quatorze artistes de tous âges et tous horizons : céramistes, sculpteurs, photographes, verriers, peintres… Leurs œuvres sont exposées dans les espaces intérieurs du château et dans le domaine qui l’entoure.

A l’intérieur, un dialogue inter-œuvres : le château, monument historique, compte de nombreuses œuvres d’art anciennes : tapisseries, peintures, sculptures, œuvres d’ébénisterie, d’orfèvrerie… Les mettre en regard de créations résolument contemporaines a une résonance forte avec l’histoire même du lieu ; au cours des travaux qu’il a dirigés, René de Menthon a délibérément mêlé les styles et fait construire mille ornements moyenâgeux qu’on jurerait aujourd’hui historiques, mais qui ont été ajoutés six siècles après leur époque, avec une liberté d’expression pleine de fantaisie.

 

A l’extérieur, les artistes s’appuient sur le patrimoine naturel, qui commence par le paysage montagnard formidable dans lequel le château est enchâssé, et qui va au-delà, sous l’impulsion des propriétaires actuels et de leur volonté d’inscrire le domaine dans une logique de conservation élargie à la nature : ouverture d’un vaste espace de permaculture, reconstitution d’un potager médicinal ancien, replantage des vignes en biodynamie sur les coteaux…

The second edition of the biennial of contemporary art Botanical Legends brings together fourteen artists of all ages and backgrounds: ceramists, sculptors, photographers, glassmakers, painters... Their works are exhibited in the interior spaces of the castle and in the surrounding area. ​

Inside, a dialogue between works: the castle, a historic monument, has many old works of art: tapestries, paintings, sculptures, works of cabinetmaking, goldsmithing... Putting them next to resolutely contemporary creations has a strong resonance with the very history of the place; during the work he directed, René de Menthon deliberately mixed styles and built a thousand medieval ornaments that we would swear to be historic today, but which were added six centuries after their time, with freedom of expression full of fantasy.

Outside, the artists rely on the natural heritage, which begins with the formidable mountain landscape in which the castle is embedded, and which goes beyond, under the impetus of the current owners and their desire to inscribe the domain in a logic of conservation extended to nature: opening of a vast space of permaculture, reconstitution of an old medicinal vegetable garden, replanting of vines in biodynamics on the hillsides...

Versdesterritoiresinconnus_Itaka Martignoni.jpg

Sheila Hicks, Vers des territoires inconnus, 2023

photo Itaka Martignoni

L’herbier

L'exposition a toujours pour fil conducteur le magnifique herbier alpin, legs singulier du comte René de Menthon (1833-1917), l'arrière-grand-père des propriétaires actuels. Artiste dans l'âme, poète et rêveur, l'homme, admirateur de Viollet-le-Duc, entreprend d'importants travaux de rénovation et donne au château de Menthon son nouveau visage empreint de romantisme et de mystère… Grand admirateur de la nature, il va constituer entre 1850 et 1913 un vaste herbier composé de neuf cent cinquante chemises, reparties en paquets ficelés. Les plantes ne sont ni collées ni fixées, mais simplement déposées et légendées…

 

"Nous avons tout de suite été émues en découvrant l’herbier de notre ancêtre René 
de Menthon. En collectionnant les plantes, c’était une histoire personnelle à laquelle il invitait d’autres contemporains passionnés de botanique et de nature. Nous agissons un peu de la même façon : nous sommes artistes avant d’être commissaires, cousines et détentrices d’une grande histoire familiale que nous sommes heureuses de faire partager et de faire vivre avec d'autres artistes de notre époque."

Raphaële de Broissia et Alexia Delrieu

The exhibition always has as its common thread the magnificent Alpine herbarium, the singular legacy of Count René de Menthon (1833-1917), the great-grandfather of the current owners. An artist at heart, a poet and a dreamer, the man, an admirer of Viollet-le-Duc, undertook major renovations and gave the Château de Menthon its new face, imbued with romance and mystery... A great admirer of nature , he will constitute between 1850 and 1913 a vast herbarium composed of nine hundred and fifty shirts, distributed in tied packages. The plants are neither glued nor fixed, but simply deposited and captioned...

Le château

Lové au cœur de la montagne et surplombant le lac d’Annecy, le château est l’un des joyaux architecturaux savoyards. Il est aussi une demeure bien vivante, toujours occupée par la même famille depuis plus de 1000 ans. Précurseur dans le domaine de la permaculture et de la biodynamie avec un potager-verger, un jardin des simples et son carré d’herbes médicinales, des séminaires et des ateliers pratiques de permaculture… C’est un lieu où culture et nature sont intimement liées.

Nestled in the heart of the mountain and overlooking Lake Annecy, the castle is one of the Savoyard architectural gems. It is also a very lively residence, still occupied by the same family for more than 1000 years. Pioneer in the field of permaculture and biodynamics with a vegetable garden-orchard, a herb garden and its patch of medicinal herbs, seminars and practical permaculture workshops... It is a place where culture and nature are intimately linked.

Le château, photo Douce d'Ivry, 2023

bottom of page